Changer d’emploi en 2015 ? Plus d’un non cadre sur deux répond non

job

Paris, le 15 Janvier 2015

En novembre dernier, l’INSEE prévoyait une augmentation constante du taux de chômage jusqu’en juin 2015. Alors que le secteur privé continue de détruire plus d’emplois qu’il n’en crée, la frilosité gagne certains recruteurs. Qu’en est-il des candidats ? Vivastreet.com est le site de petites annonces gratuites n°2 en France et un acteur incontournable de l’emploi non cadre. Le site et ses applicatifs représentent 100 000 recruteurs sur tout le territoire et 40 000 nouvelles offres chaque mois. Afin de comprendre l’état d’esprit de ses utilisateurs, nous leur avons posé la question suivante :

« Envisagez-vous de changer d’emploi en 2015? »¹

  • 51% des sondés répondent « NON»
  • 32% répondent « OUI »
  • 17% : « PEUT-ETRE »

Julien André est Directeur Emploi de Vivastreet, il analyse ces résultats : « Les Français sont conscients de la morosité économique, et réagissent différemment en fonction des secteurs et des types d’emploi. Les non cadres auront tendance à conserver leur emploi actuel car le risque de précarisation de leur situation professionnelle est plus grand. Les travaux réguliers sur les cadres montrent une mobilité plus accrue² . De plus, et indifféremment du contexte macro économique, les non cadres ont une plus grande appétence pour les opportunités offertes par la mobilité interne. Traditionnellement, ils restent plus attachés à la structure qui les emploie, et aspirent à y prendre plus de responsabilités, quand les cadres sont plus volontiers volatiles. »

 

¹ Sondage conduit en ligne du 8 au 14 décembre 2014, 3 049 répondants

² Baromètre annuel Deloitte-Nomination sur la mobilité des cadres