La location en bord de mer : un must pour les vacances des Français

template-image

76 % des Français partiront en vacances cet été[1], soit 16 % de plus qu’en 2015. Mais alors, où vont-ils tous ? Sont-ils attirés par l’air frais de la montagne, par le calme de la campagne ou préfèrent-ils l’air iodé de la mer ? Nous leur avons posé la question ![2]

Sans surprise, la plage est plébiscitée pour 53 % des sondés. En effet, les vacances d’été sont souvent assimilées à sable, maillot de bain et crème solaire et pour beaucoup, mer égal vacances. Suivent ensuite la campagne (18 %), la ville (16 %) et la montagne (13 %). Les côtes vont donc, cette année encore, afficher complet.

En ce qui concerne le logement, 36 % des Français vont se tourner vers la location. Appartement ou maison, peu importe tant que le cadre et la localisation sont agréables. Si beaucoup vont donc s’offrir le luxe d’une maison en dur, nombreux seront les vacanciers à retrouver le charme du camping. Pour 25 %, les vacances riment avec plantage de tente et mobil-home. Nul doute que la sortie récente du troisième volet de Camping va donner envie à beaucoup de Français de retrouver ce style de vacances économique et convivial. L’hôtel vient ensuite avec 23 %, suivi par la maison secondaire (16 %).

Pour Thierry Langlois, Directeur Immobilier de Vivastreet, les Français préfèrent louer un logement car cela ne les change pas trop de leur quotidien : « Louer un logement permet d’allier confort et autonomie. En effet, lorsque vous êtes à l’hôtel vous devez respecter des horaires pour les repas notamment, et en camping le confort n’est pas la priorité. Pour ce qui est de la maison secondaire, encore faut-il avoir les moyens ! ».

L’été 2016 va donc être économique et iodé pour les Français.

Trouvez vous aussi un logement de vacances parmi nos 16 000 annonces dans toute la France en cliquant ici !

[1] Sondage OpinionWay pour Ooreka (Solocal group)
[2] 5634 personnes ont répondu à cette enquête, menée du 17 au 28 juin sur le site Vivastreet.com.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter.