Le saviez-vous ? La durée de votre préavis peut changer

^33CA28F840723BCE520DC987F04DE9E5BEA2AA92FACED0976E^pimgpsh_fullsize_distr

Vous êtes dans une location non meublée mais souhaitez partir rapidement ? Problème : le délai de préavis est de trois mois. Sachez que selon votre situation, ce délai peut être réduit.

 

La loi ALUR réduit le délai de 3 mois de préavis à 1 mois si :

  • Votre logement est situé dans une zone tendue

Si le locataire vit à Paris, par exemple, et dans les 27 autres agglomérations concernées, le délai de préavis est désormais d’un mois, et ce sans avoir à justifier d’aucun autre motif et quelle que soit la date de signature du contrat.

 

  • Vous changez de situation professionnelle

Si le locataire obtient son premier emploi, est muté, perd son emploi ou bien retrouve un emploi après l’avoir perdu, le préavis est d’un mois.

 

  • Votre santé nécessite un changement de domicile

S’il est constaté par un certificat médical, l’état de santé du locataire justifiant un changement de domicile peut rapporter le délai de préavis à un mois.

 

  • Votre situation est précaire

Si le locataire bénéficie du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation adulte handicapé, ou bien s’il s’est vu attribuer un logement social, le préavis n’est alors plus que d’un mois.

 

Vous recherchez un bien meublé ? N’oubliez pas de jeter un oeil aux milliers d’annonces de location sur Vivastreet ! Pensez aussi à poster votre annonce de bien meublé en quelques clics.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter.